Anuario de Estudios Medievales, Vol 30, No 2 (2000)

"Transmarina vel orientalis especies magno labore quaesita, multo predo empta". Especias y Sociedad en el Mediterráneo Noroccidental en el siglo XII


https://doi.org/10.3989/aem.2000.v30.i2.485

Antonio Riera i Melis
Universidad de Barcelona, España

Resumen


[fr] Au XIIᵉ siècle, les épices furent connues et appréciées en Catalogne et en Languedoc par un grand secteur de la société. Son succès était une conséquence de ses qualités organoleptiques, de ses vertues diététiques et du caractère exotique que leur proportionnait son lointain origine. Assaisonner avec du poivre, du gingembre or du clou devint un signe de clase et de bon goût. Aux siècles centrales du Moyen Âge, les condiments provenant de l'Orient jouaient un rôle sociale et culturelle plus important qu'on n'avait pas été considéré jusqu'aujourd'hui.

Texto completo:


PDF


Copyright (c) 2000 Consejo Superior de Investigaciones Científicas (CSIC)

Licencia de Creative Commons
Esta obra está bajo una licencia de Creative Commons Reconocimiento 4.0 Internacional.


Contacte con la revista aem@imf.csic.es

Soporte técnico soporte.tecnico.revistas@csic.es