Anuario de Estudios Medievales, Vol 30, No 1 (2000)

La venda de l’impost del bovatge de 1379-1384


https://doi.org/10.3989/aem.2000.v30.i1.495

Carles Puigferrat i Oliva
Universitat de Barcelona, España

Resumen


[fr] Cet article étudie l’alienation definitive de l'ancien impôt du bovatge en Catalogne les années 1379 et 1384, à la fin du royaume de Pere le Cerimoniós. En 1379, les finances royales étant ruinées. Pere le Cerimoniós a dû arriver à un acord avec les seigneurs ecclésiastiques et vendre à ceux-ci le droit de prélever le bovatge sur les hommes et les femmes habitant les domaines de l'Église, pur assainir ses finances et subvenir à l'envoi d'une flotte à Sardeigne et Sicile. Tout d'abord, il a chargué de prélever le prix de la vente à Pere Descaus et Andreu d'Olivella, à ce moment là les banquiers plus riches de Barcelone, auxquels le roi et le duc Joan avaient déjà demandé beaucoup d'emprunts. La banque Descaus-Olivella a fait faillite en 1381.

Texto completo:


PDF


Copyright (c) 2000 Consejo Superior de Investigaciones Científicas (CSIC)

Licencia de Creative Commons
Esta obra está bajo una licencia de Creative Commons Reconocimiento 4.0 Internacional.


Contacte con la revista aem@imf.csic.es

Soporte técnico soporte.tecnico.revistas@csic.es