Anuario de Estudios Medievales, Vol 27, No 2 (1997)

Acerca del Quinto Templario. La Orden del Temple y los condes de Barcelona en la conquista de al-Andalus


https://doi.org/10.3989/aem.1997.v27.i2.624

Antoni Virgili
Universitat Autònoma de Barcelona, España

Resumen


[fr] En novembre 1143, le comte de Barcelone Ramon Berenguer IV et l'Ordre du Temple ont signé un accord à fin de résoudre la controverse née du testament d'Alphonse le Batailleur, roi d'Aragon. Dans une des dispositions le comte promettait à l'Ordre le cinquième des conquêtes futures. Les historiens ont interprété qu'il s'agit d'une cinquième part des terres. Cet article suggère une interprétation différente: le cinquième ne fait pas référence au territoire, mais à une participation des revenus qui seront perçus dans les régions d'al-Andalus que le comte et les Templiers vont conquerir a l'avenir. Cette procédure paraît évidente à Tortose et à Lérida, les premières conquêtes après le pacte, ou on n'a pas rédigé de documents concernant la concession de terres et, par contre, l'Ordre a engagé la formation d'un vaste domaine patrimonial. Mais, éventuellement, le cinquième pourrait adopter un critère territorial. Dans ce cas, cela figurait par écrit, comme à la Ribera d'Ebre. L'interventions de l'Ordre dans la colonisation fut différente selon la façon de recevoir le cinquième.

Texto completo:


PDF


Copyright (c) 1997 Consejo Superior de Investigaciones Científicas (CSIC)

Licencia de Creative Commons
Esta obra está bajo una licencia de Creative Commons Reconocimiento 4.0 Internacional.


Contacte con la revista aem@imf.csic.es

Soporte técnico soporte.tecnico.revistas@csic.es