Anuario de Estudios Medievales, Vol 27, No 2 (1997)

La treva de 1418 amb Granada: la recuperació de la tradició catalanoaragonesa


https://doi.org/10.3989/aem.1997.v27.i2.630

Roser Salicrú i Lluch
Institució Milà i Fontanals, CSIC, España

Resumen


[fr] Du règne d'Alphonse le Magnanime ne nous est parvenu qu'une seule trêve avec Grenade, celle de 1418 qui n'entrera jamais en vigueur. Pendant le règne de Ferdinand d'Antequera, la Couronne d'Aragon n'était resté en relation avec Grenade que par des trêves sur le modèle castillan que Ferdinand signa au nom de Jean II de Castille et qui s'étendaient à la Couronne d'Aragon. Pour cette raison, la trêve de 1418 représente un notable effort de récupération de la tradition catalano-aragonaise, effort mené par le bailli générale du royaume de Valence. Joan Mercader, qui peut s'apprécier clairement quand on analyse un par un les articles de la trêve et que l'on les compare avec ceux des traités antérieurs.

Texto completo:


PDF


Copyright (c) 1997 Consejo Superior de Investigaciones Científicas (CSIC)

Licencia de Creative Commons
Esta obra está bajo una licencia de Creative Commons Reconocimiento 4.0 Internacional.


Contacte con la revista aem@imf.csic.es

Soporte técnico soporte.tecnico.revistas@csic.es