Anuario de Estudios Medievales, Vol 30, No 2 (2000)

Un arte de la palabra en la Cataluña del siglo XII


https://doi.org/10.3989/aem.2000.v30.i2.481

Alfons Puigarnau
Universitat Pompeu Fabra, España

Resumen


[fr] Cet article propose une approche culturelle à quelques manuscrits et images artistiques du XlIème siècle catalan. Ces pages relèvent d'une intention de dépasser l'historicisme et constituent un essai de vérifier jusqu'à quel point il est possible de réaliser une histoire de la culture médiévale catalane d'un point de vue plus herméneutique. Des sources primaires telles que manuscrits liturgiques, peintures murales, frontais d'autel et inscriptions, sont utilisées pour mieux comprendre le fait que au-delà de cette "cuture matérielle" il existe une "habitude mentale" dans le déploiement d'idées culturelles et religieuses mises en liaison avec trois idées principales: une conception particulière du serment féodal, générateur de forts liens de pouvoir entre le seigneur et son vassal; une mentalité scathologique qui songe au Jugement dernier dans un contexte apocaliptique; et une connection spéciale entre ce Serment et ce Jugement au travers de notions comme la Mémoire et le Temps. L'idée centrale qui relie ces quatre éléments (serment, jugement, mémoire et temps) c'est un Art de la Parole.

Cette "parole" est ici considérée comme conséquence esthétique du fait de l'Incarnation du Christ comme Logos et Sagesse, adorée dans l'image iconographique du Pantocrator (omnipotens) au cours du Moyen Âge européen.

Texto completo:


PDF


Copyright (c) 2000 Consejo Superior de Investigaciones Científicas (CSIC)

Licencia de Creative Commons
Esta obra está bajo una licencia de Creative Commons Reconocimiento 4.0 Internacional.


Contacte con la revista aem@imf.csic.es

Soporte técnico soporte.tecnico.revistas@csic.es