Anuario de Estudios Medievales, Vol 26, No 1 (1996)

Médicos, cirujanos y curanderos en Córdoba durante la segunda mitad del siglo XV


https://doi.org/10.3989/aem.1996.v26.i1.691

Margarita Cabrera
Universidad de Córdoba, España

Resumen


[fr] De par sa condition de capitale du Califat, Cordoue fut, pendant le Haute Moyen Âge, la ville des échanges culturels par excellence. C'est de là qu'a été diffusé, dans une large mesure, le savoir antique et, avec lui, la connaisance de la science médicale. Mais ce travail se centre plutôt sur la situation de la médecine cordouane au XVᵉ siècle et se base essentiellement sur les renseignements qui nous sont parvenus à travers les documents fournis par les actes notariaux. Grâce à eux, l'on connaît certains détails sur le traitement des maladies et sur la diffusion des connaissances médicales. Ces documents mettent en évidence le grand nombre de médecins d'origine juive qu'il y avait à l'époque et soulignent l'importance de la tradition familiale en tant que moyen de transmission des dites connaissances.

Texto completo:


PDF


Copyright (c) 1996 Consejo Superior de Investigaciones Científicas (CSIC)

Licencia de Creative Commons
Esta obra está bajo una licencia de Creative Commons Reconocimiento 4.0 Internacional.


Contacte con la revista aem@imf.csic.es

Soporte técnico soporte.tecnico.revistas@csic.es