Anuario de Estudios Medievales, Vol 30, No 2 (2000)

Ecce quam bonum et quam iocundum habitare firatres in unum. Vidas reglar y secular en las catedrales hispanas llegado el siglo XII


https://doi.org/10.3989/aem.2000.v30.i2.477

Eduardo Carrero Santamaría , España

Resumen


[fr] Selon les conciles visigoths et les écrits de Saint Isidore, les clercs du cathédrale à l'Espagne doivent faire de la vie commune. Après la invasion islamique, la vie apostolique réapparaît en deux façon différentes. Du côté des règnes occidentales on continue sous préceptes visigoths, et dans la Marca Hispánica il y avait de la influence réformiste du Concile d'Aix-la-Chapelle. Dans l'Espagne du Xlle. siècle, et selon la realité politique et religieuse de chaque région, les clercs du cathédrale souffrirent l'imposition de la vie sub regula. Cette imposition eut deux solutiones: le commencement de la sécularisation definitive ou bien, la institution de chapitres augustiniens réguliers qui sont arrivé a l'époque moderne faisant de la vie commune.

Texto completo:


PDF


Copyright (c) 2000 Consejo Superior de Investigaciones Científicas (CSIC)

Licencia de Creative Commons
Esta obra está bajo una licencia de Creative Commons Reconocimiento 4.0 Internacional.


Contacte con la revista aem@imf.csic.es

Soporte técnico soporte.tecnico.revistas@csic.es