Anuario de Estudios Medievales, Vol 30, No 2 (2000)

Els "clamores" de Sant Cugat contra el fill del gran senescal i altres episodis de terrorisme nobiliari


https://doi.org/10.3989/aem.2000.v30.i2.479

Pere Benito i Monclús
Universitat de Barcelona, España

Resumen


[fr] Entre la fin de l'année 1161 et les premiers mois de 1162, les moines de labbaye bénédictine de Sant Cugat del Vallès, près de Barcelone, rédigèrent un mémoire de plaintes, adressé au comte Ramon Berenguer IV, dans lequel ils dénonçaient les actes de violence perpétrés contre les hommes et les propriétés du monastère par divers nobles, parmi lesquels se détache tout particulièrement Guillem de Monteada, fils du sénéchal Guillem Ramon. Le résultat fut une des querimoniae (chartes de doléances) les plus longues et les plus originales qui nous soient parvenues. Rédigée dans un latin correct et un style soigné, cette production élaborée du scriptorium monastique constitue un témoignage littéraire unique de la manière par laquelle, dans la Catalogne de la seconde moitié du Xlle siècle, la seigneurie arbitraire des barons se fit sentir sur la paysannerie. Cet article comprend la présentation, létude et l'édition de cette source, jusqu'à aujourd'hui pratiquement inconnue de l'historiographie, du fait que, comme d'autres anciens documents non datés, elle avait été déclassée. On identifie les personnages du texte, on reconstruit la suite des événements, on essaie de dater le document, de cerner les mobiles qui portèrent les moines à le rédiger et les objectifs ultimes que ceux-ci poursuivaient.

Texto completo:


PDF


Copyright (c) 2000 Consejo Superior de Investigaciones Científicas (CSIC)

Licencia de Creative Commons
Esta obra está bajo una licencia de Creative Commons Reconocimiento 4.0 Internacional.


Contacte con la revista aem@imf.csic.es

Soporte técnico soporte.tecnico.revistas@csic.es